Je ne peux plus me passer de ma veste en jean, c'est dit. Moi qui criais haut et fort il y a quelques mois que jamais je n'en achèterais, que ce n'était pas mon style, etc. Cette fois j'ai eu envie de la porter avec une chemise vintage qui fait partie de la salve de vêtements achetés à ma soeur. Si vous avez suivi, j'en parlais dans mon dernier article (on va tous hocher la tête en silence en se faisant croire que c'est le cas). J'ai également ressorti mon jean rouge, vestige de la sombre période émo qui a ravagé le monde de la mode il y a quelques années (toi-même tu sais). Je ne serais même pas surprise qu'il tombe en poussière un jour à cause de son grand âge (en espérant que cela n'arrive pas pendant que je le porte...). 

Comme vous pouvez le constater, contrairement au monde entier, je ne suis toujours pas partie en vacances. Et la fille qui enrage toute seule devant son fil instagram garni de multiples photos de piscines/tongs/palmiers/plages/coktails (je vous souhaite tous de mourir dans d'atroces souffrances), eh bien vous l'avez devant vous. Du coup, pour enrayer ma frustration, je me gave de films et de séries. C'est d'ailleurs à cette occasion que j'ai pris le temps de me poser devant Mildred Pierce, une mini-série de cinq épisodes avec Kate Winslet et Evan Rachel Wood. Sans parler du fait que je pourrais multiplier les coeurs avec les doigts sur le talent de ces deux actrices, peut-on parler des COSTUMES ? (l'action se passe dans les années 30). J'ai juste envie de faire irruption dans toutes les scènes pour arracher les robes, chapeaux et chaussures et de partir en courant avec. 
Prise dans une frénésie de séries avec costumes qui tuent, je me suis également lancée dans la série Un village français. Affaire à suivre, donc !

PS : je pars en vacances la semaine prochaine, la vengeance est un plat qui se mange froid !

Veste Levi's (vue ici), chemise et sac (vu ici et ici) vintages, jean rouge Be you K (vu ici et ici), derbies bicolores Texto (vues ici), broche Marie-Rose